Un iPad au bureau – pour qui et pour quoi faire ?

Je me suis rendu compte hier en faisant une recherche sur Google « iPad au bureau » que finalement il n’existait pas de réponse à mon sens satisfaisante à cette recherche !

J’ai été très surpris par ce constat… Mais un iPad au bureau, c’est pour qui et pour quoi faire !

Finalement ce n’est peut-être qu’un gadget, alors qu’aujourd’hui même HP annonce la mise en vente de sa branche PC et qu’autour de moi dès que je me déplace je vois fleurir des iPad dans les aéroports ?

C’est fou ! Finalement ce n’est peut être qu’un effet de mode de gens aisés et qui veulent montrer que malgré tout ils ne sont pas dépassés car ils restent à la page ! Regarder ils ont un iPad !

Dur constat que celui là.

Objectivement, aujourd’hui dans ma boite de plus de 500 personnes, je suis le seul à me servir quotidiennement d’un iPad. Nous avons lancé avant l’été une étude sur les tablettes, ciblée uniquement pour les « tops manager ». Réponse du cabinet de consultants :
– iPad trop cher et ne sais pas s’intégrer dans une entreprise (j’y reviendrai dans un prochain papier)
– Windows 7 : super c’est votre réponse foncez !
– Android : pas d’avenir…

En tant qu’utilisateur quotidien de ma tablette et en étant devenu très assidu des actualités des tablettes, je suis persuadé aujourd’hui que cette analyse est fausse (et en plus elle nous a couté très cher !).

Les nouvelles tablettes sont arrivée il y a maintenant un mois de cela. C’est comique ! Un gros truc tout en plastic, assez lourd, pas vif d’utilisation et long à démarrer et à s’éteindre. Je ne parle pas de l’autonomie, car je ne m’en suis pas servi assez longtemps.

Bref, un futur fiasco et pourtant je suis persuadé que nous sommes entré dans une nouvelle ère pour le particulier mais aussi pour le professionnel. La vrai question est pour quel genre de professionnel ?

Ma réponse est évidente : c’est un outil pour moi ! Je contribue peu… je consomme de l’information de manière très majoritaire et surtout quand je peux. Mes sources d’informations sont le mail et le Web au sens large. Mes journées se « limitent » à des réunions de 9h00 à 18h00. Comment rester en contact avec ses collaborateurs, avec mon management, avec mes fournisseurs et avec mes clients ? Le contexte économique et social actuel devrait imposer à tout Manager français de se préoccuper en priorité de SES collaborateurs et de leurs inquiétudes.

A ce jour je n’ai qu’une réponse à fournir, c’est une bonne tablette iPad ou peut être une Android. C’est le seul outil qui me permet de ne pas sacrifier ma vie personnelle (ma priorité étant mes enfants… Je ne veux pas me réveiller à 60 ans en me disant « je ne les ai pas vu grandir ! Je n’étais pas là pour eux… »).

Il y a un livre qui traite de ce sujet c’est de celui de Jean-Christophe Courte dont le titre est « Travailler avec un iPad ». Ce livre traite très bien des outils et il peut être mis en perspective avec www.urbanbike.com. Vous y trouverez un bon outil votre iPad acheté.

Alors, votre iPad va t il remplacer votre portable ? Votre tablette va t elle vous améliorer vos « conditions de travail » ? Et si vous n’êtes pas dans mon cadre est ce que c’est votre futur outil ?

Vous allez lire, l’iPad est un fabuleux outil de consommation de l’information. C’est vrai, mais qu’est ce que cela veux dire ? Effectivement, vous allez lire beaucoup plus aussi bien des livres, du Web que des PDF. Les tablettes sont bâties pour cela c’est clair et elles vous y incitent. Quand Apple a sorti sa tablette c’est comme cela qu’ils l’ont positionné. Mais les tablettes « n’existaient » pas avant… Apple a proposé son iPad, c’est un super truc pour lire ses mails, consulter le Web, écouter de la musique et écrire quatre lettres par ans. Ce que font autour de 80 % des possesseurs de PC/Mac au quotidien. Et bon sens, personne n’y a cru au départ et je pense même Apple. Et pourtant, nous voilà devant un franc succès (sic). Maintenant, les tablettes vont se détacher des PC et devenir des « engins informatiques » autonomes (cf iOS 5 et Android Honeycomb…).

Je suis persuadé que tout vient de deux facteurs intrinsèques au tablettes pensées par Steve Jobs:
– l’accès immédiat à l’information, l’application, le démarrage instantané de l’engin. C’est peut être caricatural, mais il vous suffit de penser à quelque chose et vous pouvez le noter très rapidement sur votre bestiole. Il ne m’est jamais venu à l’idée d’emmener mon portable ou mon iPhone au lit, et pourtant aujourd’hui sans iPad au lit , en vacances, en réunion il me manque un truc, c’est une extension de l’esprit…
– l’autonomie me parait un facteur clé, car sur une période de 24 h vous n’avez généralement pas à vous préoccuper de trouver une prise électrique pour recharge votre tablette ce qui aujourd’hui n’est absolument pas le cas des portables (même Apple).

Le succès de l’iPad, et j’en suis persuadé des tablettes Android c’est que leur conception ouvre la voie à des applications originales qui inventent de nouvelles utilisations de l’informatique. De nombreuses applications en sont des exemples concrets… Vous ne travaillez pas sur un iPad (aujourd’hui) comme vous pourriez le faire sur un portable. Un eco système est en train de se mettre en place entre la nouvelles approche de certaines applications qui tirent intelligemment partie des ces équipements et le positionnement donné au « Cloud » (concept encore théorique en entreprise mais très présent dans le cadre de la mobilité). La plupart du temps des applications sont plus simples a utiliser que leurs homologues PC et quelque fois bien différentes dans leur approche.
Savoir si la tablette est faite pour vous c’est ce poser les questions de fond suivantes :
– quelles sont les applications que j’utilise au quotidien et pour les autres a quelle fréquence ?
– quel est mon besoin d’autonomie quand je quitte mon poste de travail ?
– est ce que mon entreprise me laisse suffisamment de liberté pour intégrer un équipement non référencer (accès a la messagerie, a l’intranet…) ?

Une fois que vous avez les idées claires sur ces sujets, allez papillonner sur l’iTunes Store et le Web pour trouver les applications qui sont susceptible de vous convenir. Il y a quelque temps, j’aurais écrit comme tout le monde que l’iPad permet de consommer de l’information mais pas d’en produire. Aujourd’hui, je pense le contraire. De nombreuses applications spécialisées montre que l’on peux faire aussi bien qu’avec un PC.

L’iPad est encore un objet de compromis qui ne convient pas a tout le monde. Faite le point par rapport a vos besoins avant tout pour ne pas être déçu. Enfin, ne vous leurré pas l’iPad est la meilleure tablette du marché encore pour quelques mois, si elle ne vous conviens pas les autres ne pourront pas faire mieux…

Une réflexion au sujet de « Un iPad au bureau – pour qui et pour quoi faire ? »

  1. Bonjour Padboulot,

    un article super intéressant qui montre à quel point l’introduction de l’iPad est un phénomène score très récent. N’oublions pas qu’il n’a « que » deux ans, et qu’en terme d’usages, les mentalités évoluent beaucoup moins vite que la techno.
    Mais il est évident que cela va bouleverser pas mal de chose. 55 millions d’iPAd vendus en 2 ans, et a priori 60 à 70 millions en 2012. Cela doit en faire l’introduction d’une nouvelle technologie la plus rapide de l’histoire. 19% des foyers américains ont déjà une tablet.

    Un point que vous ne mentionnez pas cependant, c’est la révolution de l’écriture qu’est en train de générer ce nouvel outil. Cela va avoir un impact énorme en entreprise.
    En effet, on voit fleurir un nombre incroyable d’application de prise de notes manuscrites et la technologie progresse à grand pas. Il est fort possible que nous n’écrivions plus sur nos chers cahiers d’ici à quelques années.

    Cette révolution de l’écriture est tellement forte que j’ai décidé de fonder une société, BeesApps, pour commercialiser Beesy, une application de prise de notes intelligente pour les Pro, qui alimente automatiquement un gestionnaire de tâches à partir de ces notes. Une sorte d’assistant qui comprendrait ce que vous écrivez pour vous permettre de réutiliser efficacement ce que vous notez.
    http://www.beesapps.fr/note-ipad-beesy/ pour un aperçu et une vidéo de démo.

    Bon, nous ne sommes pas les seuls évidemment, et pour vous donner une idée de la vague puissante qui est en marche, nous analysons régulièrement le TOP 10 des appis de productivité sur l’iPad. Résultat: plus de 40% des applis du TOP10 concerne la prise de note, preuve que le besoin est grand.
    D’ailleurs, le dernier né de la famille, Paper, fait un carton et se paie le luxe d’être la seconde application gratuite la plus téléchargée aux US.

    A suivre donc
    David
    Fondateur de BeesApps

Laisser un commentaire